Se connecter  I  S’enregistrer NEWSLETTER
Livraison gratuite dès 300.- CHF d’achats
Plus de 400 références
Depuis 1929

La Montoise 2017, un raisin bien élevé…

LA MONTOISE 2017, un chasselas en Or, épisode 1

 

Comment élève-t-on le meilleur chasselas du monde ? Reportage à Mont-sur-Rolle, vignoble primé lors du 7ème Mondial du Chasselas à Aigle, appartenant à Cave de la Côte.

 

 

Une exposition plein sud, sur des coteaux au dénivelé impressionnant, et une parcelle bien ventilée qui culmine à près de 600 mètres d’altitude, sur les hauts de l’appellation Mont-sur-Rolle. A cet ensoleillement idéal s’ajoutent des sols argilo-sableux, terroir idéal pour le chasselas :ce sont quelques-unes des clés qui ont permis à la Montoise 2017 d’être couronnée meilleur chasselas du monde, devant plus de 600 concurrents, lors du 7e Mondial du Chasselas.

« La Montoise 2017 est issue pour l’essentiel de cette parcelle de 23 000 mètres carrés dite La Rommaz », explique Patrick Monnard. Le vigneron de la Côte est un des artisans de ce succès: après une double formation d’ingénieur en arboriculture et viticulture à Changins, le jeune homme a repris le domaine familial en 2014. Après son père Roland, qui l’épaule et le conseille encore, il incarne la troisième génération sur cette exploitation mixte de 75 hectares, mêlant vignes, vergers et cultures céréalières.

Au cœur du domaine, le vignoble de 12 hectares répartis sur les appellations Bursinel et La Côte. Patrick est vigneron-exploitant : la Cave de la Côte est propriétaire des vignes. La parcelle de la Rommaz a été plantée par Roland Monnard dans les années 80, et les pieds sont renouvelés tous les 25 ans environ.

« C’est un travail d’équipe, souligne Patrick Monnard, ce qui signifie que le suivi à la vigne se fait en partenariat avec les œnologues de la Cave de la Côte : les options et les étapes clés sont déterminées en commun et en fin de cycle, le raisin est livré à la cave de Nyon pour y être vinifié. »

Le travail de la vigne elle-même passe notamment par une taille courte en cordon, en mars, et un ébourgeonnage au printemps; pour le reste, la plupart des tâches sont mécanisées.  La vigne est enherbée : « On ne recourt à aucun herbicide et nous pratiquons une culture raisonnée, avec un recours limité aux intrants et sans produits de synthèse à partir de la floraison », précise Patrick Monnard.

Les rendements sont légèrement en dessous des quotas cantonaux, soit environ un kilo au mètre carré. Et pour ce qui est des conditions climatiques de ce millésime, le vigneron note que 2017 a été assez semblable à 2018, avec de fortes chaleurs et peu de précipitations.

Quelles sont à ses yeux les autres clés de la réussite de la Montoise ? « Le choix du moment exact de la vendange – ni trop précoce, ni trop tardif – est déterminant », estime encore Patrick Monnard. C’est ici que la collaboration avec Rodrigo Banto, l’œnologue responsable de la Cave de la Côte prend tout son sens: « Nous goûtons le raisin ensemble, nous en discutons, parfois avec passion et son expertise s’avère décisive. » Parcelle au potentiel magnifique, la Rommaz est toujours parmi les dernières à être vendangée, cet automne probablement autour du 1er octobre…

Si les taux de sucre et d’acidité sont mesurables, rien ne remplace l’analyse sensorielle et l’expérience : « Il faut croquer dans le raisin, explique Roland Monnard en joignant le geste à la théorie : on voit alors si les pépins collent encore à la pulpe. Ils doivent virer au brun et se détacher du fruit, avec ce petit goût de graine torréfiée, sans astringence. La peau va aussi s’affiner et la baie se gorger de sucre : c’est un des moments charnières à la vigne ».

Pour Patrick Monnard, cette récompense est le résultat d’un an d’efforts et l’addition de beaucoup de savoir-faire. « Sa » Montoise 2017 est « Une expression magnifique du chasselas avec une attaque subtile sur des notes florales et une belle minéralité en finale qui laisse une fraîcheur en bouche. Ce vin trouve dignement sa place dans la Collection Esprit Terroir de Cave de la Côte, qui met en valeur les caractéristiques des lieux de production de La Côte. »

Découvrez la collection Esprit Terroir

Découvrez la suite en cave en suivant Rodrigo Banto.