Se connecter  I  S’enregistrer NEWSLETTER
Livraison gratuite dès l'achat de 6 bouteilles
Plus de 400 références
Depuis 1929

Les visages de vos vins: Marion Wahlen

“Les visages de vos vins” ce sont des femmes et des hommes producteurs et vignerons qui chaque année, grâce à leur travail minutieux, vous offrent de magnifiques cuvées. Afin de vous faire découvrir ces personnalités, nous allons à leur rencontre et posons des mots sur leurs histoires. Une manière de raconter que derrière l’aboutissement d’un produit, le vin que vous buvez, se cachent mille univers.

Rencontre avec Marion au sourire éclatant

Au bout du fil, Marion Wahlen a un grand sourire, un que vous percevez sans même le voir. C’est un peu la course, avoue-t-elle, avec un enfant en bas âge. Mais « tout va bien », elle est heureuse aujourd’hui de pouvoir témoigner de son attachement à son métier et à la collaboration avec Cave de la Côte.

Cette jeune vigneronne travaille sur le domaine familial depuis 5 ans environ. Ses grands-parents se sont installés à Gland dans les années 60 pour y exploiter un domaine agricole sans avoir eu au préalable de formation sur le vin et la vigne. Une époque où la quantité primait sur la qualité. Les choses ont bien changé depuis… Avant de reprendre le domaine en 1980, le père de Marion a suivi des études en oenologie. Et aujourd’hui, c’est le frère de Marion, la 3e génération, qui peu à peu reprend les rênes du domaine.

Marion lui laisse la manoeuvre des grosses machines, du drone et de la technologie en général ; elle préfère se pencher sur la terre avec un sécateur. Car avant la terre et les vignes, la belle brune a travaillé dans le milieu des soins, un univers qu’elle a apprécié. Mais on dirait bien que prendre soin de la vigne a primé sur les patients…

La variété de tâches
Du travail avec la terre, Marion dit qu’il remet les choses à leur place. La diversité du métier au fil des saisons est importante pour elle. Les saisons passent, les tâches s’enchaînent, mais l’euphorie autour des vendanges reste. L’humilité est la première leçon qu’elle a apprise de ce monde. Peu importe les caprices de la météo, il faut « faire avec » en tant que vigneron.

Loin des revendications féministes, Marion aime évoluer dans ce milieu à majorité masculine, car les choses se disent de manière simple et directe. Elle raconte la blague que le personnel des vendanges lui a faite à sa première livraison à la cave de Nyon. Après un premier essai de marche arrière manqué, l’équipe lui accroche des canettes de levures en aluminium à l’arrière de son tracteur. Sur le retour, elle ne comprend pas les multiples appels de phares et klaxons qu’elle reçoit. Et depuis, chaque année, la blague ressort. Marion au volant d’un tracteur avec une trainée de boîtes d’aluminium à l’arrière ; un souvenir qu’elle partage avec plaisir.

Découvrez le vin issu du raisin travaillé par Marion Wahlen:
Château de Coinsins Grand Cru